Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - Harper Lee

24.09.2017

| Ecrit par

 

Je vais vous le dire tout de suite, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Titre original: To Kill a Mockingbird) est un véritable coup de coeur! J'en suis d'autant plus heureuse car c'est une de mes lectures obligatoires pour ma licence de lettres et c'est toujours agréable de devoir étudier un livre qui nous plaît, n'est-ce pas ?

 

Ce roman, première oeuvre de l'écrivaine américaine Nelle Harper Lee, raconte l'histoire de Scout et Jem Finch, enfants d'Atticus Finch, un avocat vivant en Alabama dans les années 1930 et commis d'office pour défendre un homme noir accusé d'avoir violé une jeune fille blanche. Publié en 1960 en pleine Amérique ségrégationniste, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur a donc soulevé à l'époque un problème crucial, celui de la discrimination raciale.

 

Aspect intéressant, la narratrice se trouve être Scout, la benjamine de la famille Finch tout juste âgée de six ans au début du roman. Scout permet donc au lecteur de découvrir l'histoire de sa famille en bénéficiant de son ton parfois naïf et drôle. C'est une enfant qui réfléchit enormément et analyse constamment les comportements de son entourage tout en essayant de comprendre comme elle le peut le monde des adultes.

 

La ségrégation raciale aux Etats-Unis

 

Bien que le racisme soit la toile de fond du roman, il traite aussi de ségrégation et donc des règles régissant les rapports entre les personnes de couleur et les blancs. Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur mentionne donc la séparation de deux communautés bien distinctes et des injustices subies par les personnes qui ne sont pas blanches.

 

Ces injustices, symptomatiques d'une société où règnent l'absurdité et l'hypocrisie sont ainsi racontées à travers les yeux de l'innocence, ceux d'enfants qui ne comprennent pas que ce qui leur semble juste et logique ne soit pas appliqué par les adultes. 

 

Un roman initiatique 

 

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un roman initiatique ? Un roman initiatique est un récit soulignant l'évolution d'un personnage qui tente de comprendre le monde ou lui-même.

 

Au début du récit, Scout et son frère sont en effet des enfants un peu naïfs et surtout prisonniers d'une vision très idéalisée du monde qui les entoure. Ils vont donc aller de désillusion en désillusion et découvrir les affres, si l'on peut dire,  du monde réel qu'est celui des adultes. Scout déclarera d'ailleurs pour elle-même: "En rentrant à la maison, je pensai que Jem et moi allions encore grandir, mais qu'il ne nous restait pas grand-chose à apprendre, à part l'algèbre, peut-être."

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur est un des plus grands classiques de la littérature américaine et je comprends maintenant pourquoi! Ce roman est une oeuvre magnifiquement bien écrite dont les pages se tournent toutes seules. Les personnages sont touchants, bouleversants et poussent le lecteur à la réflexion. En le terminant, je ne pouvais pas m'enlever de la tête cette citation de Franz Kafka:

 

"Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ?"

 

 

★ ★ ★ ★ ★

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

SUIVEZ-MOI
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon

Passionnée de littérature et

admiratrice inconditionnelle de Baudelaire

Mots-clés
Please reload

ARTICLES A L'AFFICHE
Please reload

INSTAGRAM
ARCHIVES
Please reload